69 bd de Charonne, une opportunité manquée pour l’agriculture urbaine

Lors du conseil d’arrondissement du 12 mai 2015, Pierre Japhet est intervenu au nom des élus écologistes, lors de la délibération sur la cession du 69 boulevard de Charonne :

« Les élu-e-s du Groupe Ecologiste voteront contre cette délibération, et ce pour trois raisons :

  • La première de ces raisons est que nous sommes opposés à la vente d’un bâtiment qui fait partie du patrimoine historique, industriel et architectural de notre ville et, singulièrement, de notre arrondissement ; à la place nous demandons le maintien du régime de concession ou la mise en place d’un bail emphytéotique ;
  • La deuxième raison est que ce type de friche industrielle est rare à Paris et très recherchée par les entrepreneurs et les associations qui développent des projets innovants d’agriculture urbaine, à l’image de la Zone d’Agriculture Urbaine Expérimentale qui se développe actuellement à Bordeaux et qui fédère à ce jour de nombreuses PME, associations et institutions réunies dans le collectif DARWIN Eco-système. Les acteurs existent aussi à Paris : V’ile Fertile, Incroyables Comestibles, Vergers Urbains, et Zone Ah – dans le 11e – pour n’en citer que quelques uns. Malheureusement notre ville dispose de peu de friches industrielles et offre donc peu d’opportunités pour ce type de projet. Ce sont pourtant des projets indispensables au 21e siècle, car ils s’inscrivent à la fois dans une logique de transition écologique et de lutte contre le dérèglement climatique, mais aussi dans une logique de développement économique ; ne pas développer ce type de projet sur ce site, c’est donc rater une opportunité historique qui ne se représentera pas de sitôt;
  • Enfin la troisième raison est que nous considérons que les habitants des 11e, 12e et 20e arrondissements concernés par le devenir de ce bâtiment auraient du être davantage associés aux choix du projet ; ce manque de concertation est paradoxal à l’heure où la Maire de Paris se targue de donner les clés du budget aux parisiens et aux parisiennes. Ils ont peut-être les clés du budget, mais apparemment on ne veut pas leur donner celles du 69 Boulevard de Charonne.

Nous voterons donc contre et nous demandons :

  • Que ce projet de cession soit suspendu afin que des projets alternatifs d’agriculture urbaine, puissent être proposés, étudiés et chiffrés,
  • Que la Ville garde la propriété du bâtiment et propose soit un nouveau régime de concession, soit un bail emphytéotique aux porteurs de projet,
  • Qu’une concertation avec les habitants du 11e, du 12e et du 20e soit de nouveau engagée, compte tenu des enjeux que représente ce bâtiment pour la vie du quartier, et qu’elle permette le choix d’un projet participatif et citoyen, innovant, écologique et ouvert sur la ville. En somme un projet du 21e siècle. »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s