Février – Mars 2015

Nous sommes Charlie

Tribune commune de l’ensemble des élus du 11e arrondissement

Nous avons été profondément choqués par les événements tragiques qui viennent de se dérouler en France, et notamment par l’attentat barbare perpétré par des terroristes djihadistes le mercredi 7 janvier contre le siège du journal Charlie Hebdo au cœur du 11e arrondissement de Paris. Douze personnes, dont huit collaborateurs du journal et deux policiers qui accomplissaient leur mission, y ont perdu la vie. L’un d’entre eux appartenait à la brigade VTT du commissariat du 11e arrondissement. La caricature, la critique de tous les systèmes de pensée même religieuse, qui forgent l’identité de Charlie Hebdo, sont l’héritage des Lumières et de la Révolution Française. Ces valeurs sont essentielles à l’exercice de nos libertés et de notre démocratie. S’attaquer à des idées et à des dessins par la violence, c’est montrer que l’on ne veut pas répondre à des idées par des idées, mais par des armes ; c’est la marque des fanatiques et des faibles d’esprit. La folie meurtrière s’est encore poursuivie pendant deux jours, faisant cinq nouvelles victimes. Une policière municipale de Montrouge a été assassinée dans l’exercice de ses fonctions, ce qui vise directement la République, puis quatre clients d’un supermarché casher porte de Vincennes ont trouvé la mort. Ainsi à l’attaque contre les libertés et contre la République, s’est ajoutée l’horreur du crime antisémite. C’est une attaque frontale contre la France et ses valeurs. Nos premières pensées vont à la mémoire de ces victimes et à leurs proches, à tous les blessés dont certains luttent encore pour leur vie. Pourtant, malgré ces drames, ce sont les terroristes qui ont échoué. Ils n’ont pas réussi à diviser les Français qui dans une ampleur rarement vue se sont levés en masse pour dire non à la terreur, rendre hommage aux dix-sept victimes, défendre la liberté d’expression, pilier de notre démocratie, et affirmer haut et fort les valeurs de notre République, la liberté, l’égalité, la fraternité. C’est avec fierté que nous avons vécu le 11 janvier cet élan fraternel dans le 11e arrondissement, ici même où la barbarie avait choisi de frapper. Soyons tous ensemble dignes de l’exigence démocratique que nos concitoyens ont exprimée. La France est forte de sa diversité ; c’est particulièrement vrai dans notre arrondissement, riche de sa tradition séculaire de brassage et d’intégration. Réaffirmons notre attachement à la laïcité qui garantit à chacun le droit de croire ou de ne pas croire. Vivons pleinement la liberté d’expression. Veillons à comprendre les ressorts de ces attentats pour qu’un tel drame ne se reproduise plus. Mais surtout, refusons le repli sur soi, les rejets, les murs, le piège tendu de la stigmatisation d’une religion. C’est la meilleure façon d’honorer les victimes et de mettre en échec la barbarie.

Les élu(e)s du 11e arrondissement de Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s